Le 7 Septembre

(I. Cano- Adapt. française: D. Burgard - M. Penalva)

 

aidalai france

 

C'est fou quand on pense

Qu'alors que nous avons rompu

Nos liens depuis tant d'hivers

On ait encore envie de fêter tous les deux

Notr'anniversaire

 

Cette fidèle petite table sous laquelle nos mains

Se cherchaient comme par instinct

Veille en sentinelle

Sur le confidentiel

Recoin rituel

 

Si notre histoire s'est consumée

Sous la cendre une braise a couvé

Et nous avons eu beau souffler

Nous n'avons fait que l'attiser

 

Les fleurs du printemps

Dans quelque temps seront fanées

Et nos visages marqués

Mais nous aurons l'espoir

Que brille dans no regards

Cet amour passé

 

Et quand le sept septembre, nous

Fêterons notre anniversaire

Nous en aurons pas où

Nous embrasser, sur la joue

Ou sur la bouche

 

Si notre histoire s'est consumée

Sous la cendre une braise a couvé

Et nous avons eu beau souffler

Nous n'avons fait que l'attiser

 

Et quand le sept septembre, nous

Fêterons notre anniversaire...

 

 

Duración: 5:02

 

 

GrupoMecano.com