Une histoire a trois

(J.M. Cano - Adapt. française: L. Plamondon)

 

aidalai france

 

Je sais bien qu'un jour le jour viendra

-Sera-t-il trop tôt ou trop tard ?-

Où nous repartirons tous les trois

Sur des chemis qui nous séparent

 

Ce qui monte un jour devra descendre

-Le feu en laisse que des cendres-

Ce jour là il est loin, il me semble

Aussi longtemps qu'on est ensemble

Je en veux même pas y penser...

 

Mais si un jour le vent devait virer de bo-ord

Je sais quénsemble on resterait les seuls à bo-ord

Cést une histoire à trois

Qui en ressemble pas

A ces histoires d'amour

Histoires de cinéma

C'est une histoire à trois

Je suis eux, ils sont moi

Je suis leur voix, ils sont mes mots et ma musique...

 

Nous en sommes que trois petits moustiques

autour de l'ampoule eléctrique

Qui voudraient traveser la lumière

Pour voir ce qu'il y a derrière

 

Et si cette ampoule était la terre

Et qu'il fallait tourner autour

Et payer de notre vie entière

Le prix qu'il faut payer toujours

Pour avoir voulu s'envoler...

 

Mais si un jour le vent devait virer de bo-ord

Je sais quénsemble on resterait les seuls à bo-ord

Cést une histoire à trois

Qui en ressemble pas

A ces histoires d'amour

Histoires de cinéma

C'est une histoire à trois

Je suis eux, ils sont moi

Je suis leur voix, ils sont mes mots et ma musique...

 

Si un jour s'arrête la musique

Et s'il faut continuer de vivre

Je regarderai partir le cirque

Et je refermerai le livre

De cette drôle d'histoire à trois

Pourvu que je en pleure pas

Quand la musique s'arrêtera...

 

 

Duración: 4:41

 

 

GrupoMecano.com